Prochaine journée vendéenne le samedi 21 octobre 2017 dans la région de Cholet. Restauration d'une croix, pose de plaque commémorative, veillée vendéenne... Retenez dès à présent cette date.

lundi 14 janvier 2013

La Croix de la Sicaudais

Le Pays de Retz recèle quelques monuments vendéens plus ou moins connus, comme la Croix de la Sicaudais. Ce calvaire fut édifié en l’an 2000 au lieu-dit la Vignerie, sur un petit chemin de ferme près de la Sicaudais, un village appartenant à la commune d’Arthon-en-Retz.  

La Croix de la Vignerie, près du bourg de la Sicaudais
Son inauguration a fait l’objet d’une Journée de la Vendée Militaire, le dimanche 21 mai 2000. Après la messe célébrée en l’église d’Arthon, les participants à cet événement se rassemblèrent à la Vignerie, autour du Père Gabriel Durand pour assister à la bénédiction du calvaire évoquant la mémoire de Jean Nicou et d’autres martyrs exécutés en haine de la foi au cours du mois de mai 1794. 

Les visites de l’après-midi furent l’occasion de parcourir plusieurs sites du Pays de Retz, à commencer par l’église de la Sicaudais, afin de se recueillir devant la plaque qui rappelle qu’ici furent inhumés les restes d’une vingtaine de femmes tuées lors du massacre de la Masure. 

La plaque commémorative inaugurée le 21 mai 2000
La chapelle du château de la Sicaudais, rescapée de l’incendie de 1794, marqua le deuxième arrêt, permettant au passage de saluer le châtaignier d’Henri IV, qui n’était encore que roi de Navarre lorsqu’il séjourna chez le seigneur du lieu. 

La troisième étape se fit au château de la Blanchardière, paroisse de Vue, où les gars du pays vinrent demander à M. Danguy de se mettre à leur tête pour attaquer Paimbœuf. Ce dernier, âge et à moitié aveugle, refusa. Aussi le hissa-t-on de force sur son cheval pour l’emmener au combat. L’attaque échoua. Rentré chez lui, M. Danguy fut capturé plus tard, condamné à mort et exécuté place du Bouffay, à Nantes, le 6 avril 1793. 

La Croix de la Vignerie
La forêt de Princé s’inscrivit au programme de la quatrième étape, devant la croix érigée il y a quelques années en souvenir des 2.000 personnes massacrées en ces lieux. 

Enfin, le dernier arrêt à Saint-Hilaire-de-Chaléons permit de rendre hommage à Louis Guérin, commandant du Pays de Retz (après la mort de La Cathelinière) et natif de cette paroisse. La visite s’acheva par l’étonnant calvaire autour duquel le cimetière paroissial s’ordonne en cercle, et sa chapelle qui renferme les noms de nombreux habitants morts sous la Révolution. 

Cette Journée de la Vendée Militaire est décrite en détails dans le n°53 de la revue Savoir (juillet 2000, pages 30 à 40). On peut y lire en outre le récit des massacres de la Masure, de la Basse-Chantrie en Chauvé et de la forêt de Princé.

Localisation de la ferme de la Vignerie :

Agrandir le plan

1 commentaire: