24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

jeudi 21 novembre 2013

Ephéméride du 21 novembre 1793

   En outre-Loire, première bataille de Dol. Belle attitude de l'abbé Jacques-Louis Doussin, né et baptisé à Saint-Georges-des-Coteaux, près de Saintes, fils de Louis Doussin, Maître chirurgien, et de Marguerite Chéron.
   Jacques-Louis Doussin, prieur de Sainte-Marie-Isle-de-Ré, refusae le serment. Il rejoint la Vendée en 1792, et se joint aux "Brigands" au cours des premiers mois de l'insurrection. Il suivra l'armée dans son périple outre-Loire.
   A la bataille de Dol, l'abbé Doussin monta sur un tertre et éleva un crucifix pour arrêter les vendéens en fuite et les faire revenir au combat. Il leur cria : " Mes enfants, je marcherai à votre tête avec la croix ; que ceux qui veulent se battre se mettent à genoux, je vais donner l'absolution aux braves ".  Biblio – Bernard Sebileau, L'étonnant abbé Doussin. Héros de la Virée de Galerne. Prêtre de la Petite-Eglise, Saint-Hilaire de Riez, 1995.
   La première bataille dure sept heures. Une deuxième bataille, aussi meurtrière, a lieu dans la nuit du 21 au 22 novembre. Pour Chateaubriand, Dol est "la plus grande bataille qui se soit livrée entre les Français. C'est aussi la plus grande victoire gagnée par Henri de La Rochejaquelein, le généralissime de vingt ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire