24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

dimanche 24 novembre 2013

Ephémérides du samedi 23 novembre 2013 et du dimanche 24 novembre 1793.

Nicolas Stofflet

   Samedi 23 novembre 1793


  - Le gouvernement fait fermer toutes les églises parisiennes.

  - Nouvelles de l'outre-Loire - Après la bataille d'Antrain, dans la nuit du vendredi 22 au 23 novembre, le Conseil de guerre de l'armée catholique et royale, contraint par les paysans, décide de prendre la route d'Angers par Fougères et Laval, comme l'avait proposé Stofflet. Ce dernier entraine les vendéens vers Fougères qui est occupé, le soir-même, sans résistance. En l'église Saint-Léonard les vendéens font chanter un Te Deum d'actions de grâces pour toutes les victoires qu'ils venaient de remporter. Mais, nous dit l'abbé Deniau, "ce fut plutôt une cérémonie de deuil qu'une fête de joie, car leur situation déchirante contrastait avec les chants de triomphe".
   

   Dimanche 24 novembre 1793


   - Sur la proposition de Fabre d'Eglantine, la Convention, adopte le calendrier révolutionnaire.
   - Nouvelles de l'outre-Loire : les vendéens passent "un jour franc" à Fougères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire