24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

mardi 31 décembre 2013

Au revoir Joseph Rivereau

Vue de Chaudron-en-Mauges et de son église
   Je reviens des obsèques de Joseph Rivereau, notre ami. Une église pleine à craquer, des amis, des fidèles priant avec ferveur. Une paroisse, Chaudron-en-Mauges, restée fidèle à la foi des ancêtres. Une cérémonie très digne, présidée par le P. Yves de Lammerville qui connaît bien la famille Rivereau. Pendant la cérémonie il a été dit que notre ami était le "champion de la généalogie", qu'il aimait la terre, le travail – il était maraicher et travaillait parfois douze heures par jour –, les traditions (il a été baptisé dans l'église de Chaudron, il s'y est marié, il a voulu que sa messe de sépulture ait lieu dans cette église, et il repose dans le cimetière de Chaudron,  avec ses ancêtres...) Joseph est né un 14 mars. Sans doute rappelait-il à ses amis que le 14 mars 1793 Stofflet et Cathelineau s'étaient emparés de Cholet. Notre ami aimait l'histoire. Au cours d'un récent déjeuner de la Vendée Militaire, je l'ai entendu parler, avec une rare précision, des épidémies en Anjou au XVIIIe s. 
   On décelait dans le regard de Joseph beaucoup de bonté. Cette bonté était bien réelle. Beaucoup de nos amis peuvent en témoigner. Un jeune de la Bretesche, au Mesnil-en-Vallée (sous la Révolution cette belle demeure appartenait à la famille Vollaige de Vaugirault), nous a donné à ce sujet, un beau témoignage. A la Vendée Militaire, la seule peine qu'il nous aura faite, est celle de nous avoir quitté le 28 décembre... 
   Nous n'oublierons pas Joseph Rivereau. Joseph était un fervent chrétien. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie, la suzeraine de l'Anjou.
   Que "la terre des géants et des genêts en fleurs" lui soit douce...

Dominique Lambert de La Douasnerie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire