Prochaine journée vendéenne le samedi 21 octobre 2017 dans la région de Cholet. Restauration d'une croix, pose de plaque commémorative, veillée vendéenne... Retenez dès à présent cette date.

samedi 23 mai 2015

Botanique royaliste

   Jean-Pierre Vibert (Paris 1777-1866), fils d'un marchand bonnetier, devint quincailler après son mariage, en 1805, et ne tarda pas à s'intéresser à la botanique. Cet admirateur de Napoléon I va devenir le spécialiste du rosier. Il créa au moins 600 variétés de roses; certaines sont considérées comme des "chefs d'œuvres horticoles". Avec la Restauration, il devint royaliste et créa, en 1818, la rose duchesse de Berry et, en 1829, la rose Marie-Antoinette. En 1835, il obtient la rose Duchesse d'Angoulême, montrant ainsi son attachement à la légitimité. En 1839, Jean-Pierre Vibert s'installa à Angers où il créa pour André Leroy, célèbre pépiniériste (né le 30 août 1801, jour de la saint Fiacre, patron des jardiniers, décédé le 23 juillet 1875), de nouvelles variétés de raisin. Mais à Angers, où il vécut douze ans, il s'occupa également, comment aurait-il pu faire autrement, de créer de nouveaux rosiers. En 1843, il créa Yolande d'Aragon et Charles d'Anjou.

Rose duchesse d'Angoulême
Rosier duchesse d'Angoulême
Chaque français devrait posséder ces rosiers-là dans son jardin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire