Prochaine journée vendéenne le samedi 21 octobre 2017 dans la région de Cholet. Restauration d'une croix, pose de plaque commémorative, veillée vendéenne... Retenez dès à présent cette date.

samedi 24 octobre 2015

La journée du 17 octobre 2015 : Le point de vue d'un"adhérent lambda" - et Courrier de l'Ouest, du 24 octobre 2015

           "Je viens de renouveler mon adhésion à la Vendée Militaire pour la troisième année consécutive. Cela ne fait pas de moi un ancien adhérent qui aurait blanchi sous le harnais de "mon" association, comme ce M. Retailleau que le président-fondateur a cité pendant le repas. Cela fait juste de moi un inconditionnel de la Vendée Militaire, un adhérent qui restera fidèle jusqu'au bout à cette association. J'ai dit "mon" association, car je m'y sens bien, avec des gens merveilleux, charmants, avec lesquels je suis en parfaite compagnie. La fusion, l'amitié entre nous sont évidentes. Et comme c'est "mon association", le président ne verra donc aucun inconvénient à ce que ma lettre soit publiée sur le blog de "mon association".

         " Que dire de la journée du 17 ? Une organisation parfaite comme d'habitude. Merci, chère Sophie. Mais je veux retenir surtout la Veillée vendéenne animée par notre extraordinaire conférencier. Et m'en nourrir, car je l'ai enregistrée. Quelle est l'association qui, aujourd'hui, ne rêverait pas d'un tel animateur ? Comme me disait mon voisin : "D. Lambert de La Douasnerie est un grand bonhomme, un quelqu'un". Si le monde n'était pas comme il est, si les journaux n'encensait pas sans cesse la médiocrité, Dominique serait au pinacle. Après tout - je le dis avec égoïsme, bien entendu - c'est mieux ainsi : il est à nous, il nous appartient. Tant pis pour les autres ! Une heure et demie de conférence plus que passionnante, sans un blanc, l'ancien professeur que je suis est admiratif... et en redemandera sans cesse. Nous avons le même âge, lui et moi, nous avons donc encore un bon bout de chemin à faire ensemble, du moins je l'espère. Les 132 personnes qui assistaient à cette superbe conférence étaient conquises. A la fin de la Veillée plus de la moitié des auditeurs étaient debout pour l'applaudir.... Moment inoubliable. Il suffisait d'écouter les participants au moment de la dislocation pour comprendre la popularité dont jouit notre fondateur. Une journée que je n'oublierai jamais."
Pierre Martin
"adhérent lambda"

Merci ! Aucun problème nous publierons votre lettre. Et surtout n'hésitez pas à nous écrire souvent....

Dominique Lambert de La Douasnerie 


Courrier de l'Ouest, 24 octobre 2015
On reconnaît Sylvain Sénécaille, maire de Saint-Christophe, Maurice Liogt, ancien ministre, ancien député-maire de Cholet, Maurice Bedon, conseiller général honoraire de Vendée, Dominique Lambert de La Douasnerie, président-fondateur de la Vendée Militaire, et Henry Renoul, conseiller municipal, ancien journaliste


5 commentaires:

  1. Une bien belle journée en effet, avec un bel hommage.

    RépondreSupprimer
  2. Louise Regrenil.24 octobre 2015 à 18:22

    Merci à Dominique et Sophie Lambert de La Douasnerie pour cette magnifique Journée merci aussi aux élus anciens élus et Henry Renoul. .Excellent conférencier le Président de Vendée Militaire et bientôt 40 ans d'association bravo. Et belle et longue vie à cette association .

    RépondreSupprimer
  3. Renée Bordereau24 octobre 2015 à 19:13

    Encore bravo à Madame et Monsieur Lambert de la Douasnerie pour la passionnante journée du 17 octobre et un très grand merci pour la magnifique conférence, si émouvante. A bientôt pour la prochaine veillée (ma demande d'adhésion à Vendée Militaire ne va plus tarder à être postée) !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour votre envoi de la carte de membre.
    Cette fois-ci je la garde précieusement.
    Merci également pour cette belle journée que vous organisez toujours avec brio.
    Dans l'attente de la prochaine.
    Bien cordialement.
    Christian CREZE

    RépondreSupprimer
  5. Je partage en tout point l’admiration de Pierre Martin pour notre Président. Il a osé dire, écrire, ce que nous pensons tous et je l’en remercie pour cela.
    Nicole Stevens

    RépondreSupprimer