Prochaine journée vendéenne le samedi 21 octobre 2017 dans la région de Cholet. Restauration d'une croix, pose de plaque commémorative, veillée vendéenne... Retenez dès à présent cette date.

mercredi 14 septembre 2016

N'oublions pas, n'oublions jamais ! A Varades, les travaux de restauration ont commencé ce matin.

       Notre commando habituel, composé de Jean-Paul Retailleau, Joseph Raimbault, Gérard-Marie Supiot et d'un nouveau venu Thierry Barnolle, était ce matin, dès huit heures trente, au cimetière de Varades pour commencer les travaux de rénovation. A neuf heures trente la cantinière de notre association apportait à ces Messieurs café et croissants, histoire d'entretenir le moral des troupes.
Tout sera donc prêt pour accueillir nos adhérents et sympathisants le 15 octobre prochain. Déjà les inscriptions, pour participer à notre journée, arrivent en nombre à Ingrandes. Rappelons que la journée est ouverte à tous et que l'entrée à la Veillée vendéenne, qui se donnera, à Saint-Florent salle de la Bergerie (16h30), est gratuite. Nos amis espagnols seront parmi nous.
       La plaque commémorative est en fabrication.
       Enfin, dernière nouvelle : Savoir n°117, troisième livraison de l'année 2016, sera très bientôt sous presse. 
     Nous connaissons votre fidélité à la sainte cause que nous défendons et nous savons que vous aurez à cœur d'être parmi nous le 15 octobre prochain.

Sylvette et Jean-Claude

  Une pensée pour nos amis Sylvette et Jean-Claude, membres de notre Conseil d'administration, sauvagement agressés à coups de couteau il y a peu. Jean-Claude, sérieusement touché, notamment à cinq reprises à l'abdomen, a dû subir une opération de cinq heures. L'un et l'autre ont surmonté très courageusement cette épreuve. Malgré sa blessure, Jean-Claude a réussi, à l'aide d'une bêche, à faire fuir l'agresseur qui s'en prenait à Sylvette.

   Nous prierons pour nos amis. 

  Avec Jean-Paul Retailleau, Gérard-Marie Supiot et Joseph Raimbault, Sylvette et Jean-Claude se donnèrent sans compter pour restaurer la tombe de l'abbé Deniau et celle de l'abbé Fournier dans le cimetière du Voide. On connaît le beau travail accompli à cette occasion.

Vendée Militaire




Gérard-Marie Supiot jouant les équilibristes et armé d'un karcher
Gérard-Marie Supiot toujours dans l'effort

Après l'effort le réconfort. De gauche à droite, le président, MM Jean-Paul Retailleau, Joseph Raimbault,
Gérard-Marie Supiot et Thierry Barnolle.
Pendant la pause-café.

Notre commando, de gauche à droite : Thierry Bariole, Joseph Raimbault, Jean-Paul Retailleau et Gérard-Marie Supiot.

Le cénotaphe a changé de couleur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire