24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

mardi 7 mars 2017

Le génocide vendéen juridiquement confirmé

Henry Renoul
Pour la très grande majorité des Vendéens, cette question ne se posait plus. Il restait cependant quelques historiens pour nier la volonté génocidaire du Comité de salut public dirigé par Robespierre et l’exécution sanglante du crime de génocide en Vendée Militaire par les colonnes infernales de Turreau, à partir de janvier 1794.
Le mot « génocide » n’existait pas à l’époque de la Révolution française. Il n’existait pas non plus lors de la Shoah ou pendant le massacre des Arméniens par les Turcs. Le crime de génocide a reçu depuis une qualification juridique extrêmement précise qui a permis les jugements des génocides du Rwanda ou de Srebrenica.

Jacques Villemain, diplomate et juriste, a travaillé pendant plusieurs années sur ce sujet en relisant tous les travaux des historiens, qu’ils considèrent la réalité du génocide ou qu’ils la nient et en reprenant les faits et les écrits de ceux qui donnaient les ordres et de ceux qui les exécutaient. Il les a comparé aux jugements des massacres contemporains.

Sa conclusion est limpide : si l’on jugeait avec les critères actuels, devant un tribunal international, les exactions des colonnes infernales, le crime de génocide serait avéré et les responsables condamnés. Pour l’auteur, le massacre des Lucs-sur-Boulogne suffirait seul à qualifier la terrible répression de génocide. 

Ecrit dans une forme très abordable, facile à lire, pédagogique, cet essai juridique doit trouver sa place dans toutes les bibliothèques vendéennes. Il met un terme définitif à toutes les approximations sémantiques des historiens partisans. 

Henry Renoul

Vendée 1793-1794
Crime de guerre ? Crime contre l’humanité ? Génocide ?
Une étude juridique de Jacques Villemain

Les Editions du Cerf, 320 pages, 24 Euros

Il reste encore quelques places pour la conférence de Jacques Villemain du 18 mars au restaurant le Poisson d'Argent (Le Mesnil-en-Vallée). Inscription au déjeuner-débat, auprès de Vendée Militaire, 2 avenue de la gare, 49 123 Ingrandes Le Fresne sur Loire (tel : 02.41.39.25.36) : 28 euros par personne. Il sera possible ce jour-là de se procurer l'ouvrage du conférencier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire