Prochaine journée vendéenne le samedi 21 octobre 2017 dans la région de Cholet. Restauration d'une croix, pose de plaque commémorative, veillée vendéenne... Retenez dès à présent cette date.

mercredi 26 décembre 2012

Petite pièce d'archives de Vendée

Le n°33 de la revue Savoir de décembre 1994 présentait parmi ses articles un document déniché dans les archives de Bazoges-en-Pareds, la découverte d'un enfant trouvé à la fin de l'année 1752… 
On peut lire sur la pièce reproduite ci-dessus le texte suivant : 

« L'an 1752 et le dix huit novembre sur les huit heures du matin, nous soussigné curé de céans aurions été averty par Suzanne Fairand veuve Roulleau du bourg de Bazoges qu'il y avait un panier couvert d'une serviette sans marque, suspendu par un cordon blanc sous les loges appelées vulgairement les halles dudit Bazoges, devant la petite porte de l'église dudit lieu, et nous étant allé avec ladite Fairand sous lesdites loges ou halles, nous nous serions apperçu par le cri naturel que nous aurions ouï, que c'était un enfant, et après avoir requy témoins nous aurions pris ledit panier suspendu, dans lequel nous aurions trouvé un enfant vivant en présence de ladite Fairand veuve Roulleau, Françoise Lierre veuve Chauveau, Jean Gouin, et autres, toutes du bourg dudit Bazoges, et ayant requy par compassion Marie Bely dudit bourg, nous l'aurions prié d'alaiter ledit enfant, ce qu'elle aurait fait, et après un peu de vigueur, nous aurions baptisé ledit enfant, trouvé bien emmaillotté, avec un peu de sel dans un linge, ce qui nous aurait fait juger que ledit enfant demandoit le baptême, que nous lui aurions conféré, Jean Guibert et Marie Bely étant parrains, et qui lui ont donné le nom de Marie, le père et la mère étant inconnus. Les témoins cy dessus ont déclaré ne sçavoir signer, de ce enquy. »

C'était il y a 260 ans, presque un mois avant Noël, que M. Le Comte, curé de Bazoges-en-Pareds consigna dans son registre ce récit émouvant…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire