Samedi 17 novembre 2018, invité par la Vendée Militaire, le docteur Alain Gaillard animera un déjeuner-débat sur le thème : Madame de Bonchamps et les guerres de Vendée. Réservations à Vendée Militaire.

mardi 24 juillet 2018

Les manants du roi au cinéma de Montjean-sur-Loire, le 24 août 2018

La Vendée Militaire a l'honneur de recevoir Patrick Buisson, qui viendra nous présenter son magnifique film, Les manants du roi, le 24 août prochain au cinéma de Montjean-sur-Loire. 
Deux séances, organisées par notre association, sont prévues à 15h30 et 20h15. 
Vous recevrez votre invitation avec le numéro Savoir n°124, qui vous parviendra dans quelques jours.  Les personnes n'appartenant pas à la Vendée Militaire, mais qui souhaiteraient assister à l'une ou l'autre des projections et au cocktail-dînatoire, doivent prendre contact avec la Vendée Militaire pour recevoir une invitation.
Vendée Militaire : 02 41 39 25 36 ou 06 61 14 09 70

Ci-dessous la bande-annonce du film Les manants du roi, réalisée par la Vendée Militaire

Savoir n°124 vient de paraître.

Le deuxième numéro de la revue Savoir, de l'année 2018, vient de paraître. Il sera chez vous à la fin de la semaine. En attendant vous pouvez consulter un extrait en cliquant sur l'image de couverture. 
Au sommaire de ce numéro :
 l'éditorial d'Henry Renoul consacré au film Les manants du roi;
 Gérard de Villèlle propose un passionnant article intitulé : Les guerres de Vendée ou la matrice totalitaire des populicides du XXe s..
 Le capitaine Bodin publie une importante étude sur la famille Carrefour de La Pelouze.
 Jean-Pierre Vallée nous parle du Clergé de Chauvé (Loire-Atlantique) à la veille de la Révolution. Jean-Louis Caffarel raconte notre journée du 23 mai 2018 à La Chapelle expiatoire, organisée par le comte Raoul du Réau, président du cercle Paris-Ile-de-France de la Vendée Militaire.
L'album-photos de notre journée du 2 juin 2018 à La Tourlandry termine la revue.
Vendée Militaire

Cliquez sur l'image pour consulter un extrait de notre revue

jeudi 19 juillet 2018

Une bonne nouvelle pour les collectionneurs : La Marie-Jeanne, le canon fétiche des vendéens, reconstituée par Jean-Claude Moguet





La Marie-Jeanne est un canon pris aux Républicains, à Coron.
Ce canon proviendrait d’une batterie de six pièces, placée devant le château de Richelieu (Indre et Loire) (Château disparu). Son ornementation intègre les armoiries d'Armand du Plessis de Richelieu (1585-1642).

Il s’agit d’un canon de 8 livres, en bronze, approximativement de 163.

Cette pièce n’était pas destinée à un usage militaire mais en ornementation, pour des tirs d’honneur à petite charge, pas pour un usage de bataille. Il en résultera une fêlure comme canon de combat.

Ce lot de 6 canons du château de Richelieu était identique. Un canon est identifié comme étant la Marie Jeanne, un autre est conservé au Musée de l’Armée à Paris, la trace des 4 autres est perdue.


Informations fournies par le département de l’artillerie (Musée de l’Armée)

Guerres de Vendée - Nouveautés


Aux éditions Les Bons livres pour tous (06.32.44.21.28 editions@lesbonslivrespourtous.com

Philippe de Maillard publie La fleur de lys et le martyre. Les tribulations de la famille Turpault dans la tourmente révolutionnaire. Cet ouvrage est un recueil de textes consacrés à madame Turpault, née Perrine Potier, fusillée au Champ-des-Martyrs et béatifiée le 19 février 1984, sous le pontificat de Jean-Paul II, par le chanoine François-Constant Uzureau, ainsi que les souvenirs de la famille par François-Joseph-Paul Turpault, fils de la martyre. Ces textes et quelques autres ont été rassemblés par Philippe de Maillard qui ajoute des commentaires très utiles. (20 € auprès des Editions Les bons livres pour tous)

Aux Editions Hérault, 1, rue Stofflet, 49360 Maulévrier . Tel :  02 41 55 45 90

Maison-sur-Sèvre... son histoire. L'association Recherches et découvertes Maisdonnaises a rassemblé une importante documentation sur l'histoire de Maison-sur-Sèvre, paroisse de la Loire-Atlantique. De très nombreuses pages sont consacrées aux guerres de Vendée. Il faut lire les pages 85 à 130 consacrées à la période révolutionnaire, notamment le récit d'un ancien maisdonnais, les mémoires de M. Pineau, curé de Saint-Etienne-de-Corcoué et les notes de l'abbé Lebas. Près de 500 maisdonnais ont disparu au cours de cette période. La liste de ces personnes est donnée avec leurs noms, prénoms, âge, le lieu d'habitation. On remarque des massacres en février et mars 1794, mais surtout le 3 avril de la même année.

Une très bonne monographie à conserver dans votre bibliothèque.

D.L.

mardi 3 juillet 2018

L'avant-première du film Les manants du Roi, le 28 juin au grand Rex à Paris



Nous avons assisté, le 28 juin dernier au Grand Rex à la projection en avant-première du magnifique film de Patrick Buisson, Les manants du Roi. Au milieu d'une grande affluence – plus de mille personnes – nous avons eu le plaisir de rencontrer de nombreux adhérents et sympathisants de la Vendée Militaire.  Il y aurait d'excellentes choses à dire sur ce splendide docu-fiction. Nous reviendrons sur ce film dans les prochains jours. Aujourd'hui nous vous proposons quelques photos de cette inoubliable soirée du 28 juin.

Rappelons que la Vendée Militaire aura le plaisir de recevoir Patrick Buisson le 7 septembre prochain. En effet, il assistera et commentera son film, Les manants du Roi,  au cour d'une journée   organisée par la Vendée Militaire et ouverte à tous.  Vous aurez très bientôt tous les renseignements sur cette journée.

Déjà deux projections sont prévues au cinéma de Montjean-sur-Loire
Un cocktail dinatoire sera organisé entre les deux projections, après lesquelles Patrick Buisson se livrera à une séance de dédicace de ses ouvrages.
Une journée à ne pas manquer.


Réplique de la Marie-Jeanne

Courrier de l'Ouest, 3 juillet 2018

Info Catho et Les manants du roi, un article à ne pas manquer



Notre collaborateur et ami Xavier Maudet propose une histoire de Châtillon-sur-Sèvre pendant la Révolution

Courrier de l'Ouest, 3 juillet 2018

Alain Gaillard et madame de Bonchamps


Ouest-France, 30 juin 2018