Notez le 5 octobre 2019 dans vos agendas, date de notre prochaine journée vendéenne.

dimanche 28 juillet 2019

Vidéo de la première partie de la journée du 27 juillet 2019

En attendant d'autres vidéos de notre magnifique du journée du 27 juillet 2019,
voici celle de l'inauguration de la plaque commémorative en l'honneur de Nicolas Stofflet,
à  la Croix-Verte située au 10 rue du Commerce à Maulévrier.
Une journée particulièrement réussie avec la participation de 102 convives. 
Le restaurant étant complet nous avons dû refuser du monde. Nous présentons nos excuses à ceux qui n'ont pas pu se joindre à nous pour le déjeuner à l'auberge du cheval blanc. 
Ajoutons que près de 150 personnes ont assisté aux manifestations le matin et l'après-midi, 
en particulier à la conférence de Dominique Lambert de La Douasnerie au château de Thouvois.



Photos de la journée Stofflet le 27 juillet 2019

Reportage photographique de la journée Nicolas Stofflet qui s'est tenue  le 27 juillet 2019 à Maulvier... En attendant une prochaine vidéo.
Inauguration d'une plaque commémorative sur l'auberge de la Croix-Verte, 10 rue du Commerce à Maulévrier, en l'honneur de Nicolas Stofflet.



Le Courrier de l'Ouest évoque notre magnifique journée Stofflet à Maulévrier

Courrier de l'Ouest, 28 juillet 2019

jeudi 25 juillet 2019

Itinéraires de notre journée à Maulévrier, samedi 27 juillet 2019

Voici les étapes et les 2 plans de notre journée :

10h         rendez-vous au parking, face à la pharmacie du parc, place du pré de la halle
10h15    chapelle Notre-Dame de Toutes-Aides, rue de Vendée
11h         inauguration de la plaque, 10 rue du commerce.
11h15     surprise de Stofflet
12h15     Auberge du Cheval Blanc
14h        promenade dans les rues de Maulévrier.
16h        Veillée au château de Touvois, route du château à Maulévrier.













mercredi 24 juillet 2019

Bientôt nos retrouvailles à Maulévrier le 27 juillet

Ouest-France, 22 juillet 2019
    Nous rendrons hommage à Nicolas Stofflet (1753-1796), le troisième généralissime de la grande armée catholique et royale d'Anjou et haut-Poitou. Les batailleurs de cette armée disaient simplement "la grande armée".

   Pour le dejeuner nous avons déjà atteint le chiffre de 102 couverts. Nous disposons encore de deux places... Avis aux amateurs. Nous aurons certainement davantage de monde. En effet, nombre d'habitants du pays de Maulévrier ne déjeunerons pas au Cheval Blanc à Saint-Pierre-des-Echaubrognes, mais participeront aux différentes manifestations proposées par la Vendée Militaire. Nous pouvons donc dès maintenant être satisfaits  de cette journée à venir.
Merci à toux ceux qui ont répondu à notre appel. Merci à tous ceux qui nous ont fait parvenir un don pour que nous puissions offrir la magnifique plaque commémorative qui ornera, samedi à 11h15, la belle façade du 10 de la rue du commerce à Maulévrier, quartier général de Nicolas Stofflet. Merci à ceux qui ont donné de leur temps pour la pose de cette plaque, pour transporter les chaises de Maulévrier au château de Thouvois.
C'est là qu'aura lieu la veillée vendéenne, animée par Dominique Lambert de la Douasnerie, qui nous parlera de son général préféré : Nicolas Stofflet.  Depuis 1969, il traque les moindres indices de ce personnage tellement décrié. Cette conférence aura lieu à 16h très précises. Elle portera sur trois thèmes :  Stofflet avant l'insurrection  - Stofflet généralissime - Charette contre Stofflet.

mardi 2 juillet 2019

Bienheureuse Sœur Théotiste, martyre d’Orange, future sainte guérie par Saint Benoit Joseph Labre le 29 juin 1783

Voici comment :
Marie-Élisabeth Pélissier était née à Bollène, le 15 avril 1741, de Pierre Pélissier et d’Élisabeth Piton. Son père avait la charge de notaire et occupait un certain rang dans la ville et dans la région. Sa mère était une excellente chrétienne qui éleva son enfant dans les pratiques de la piété et prit soin de déposer dans son âme les premiers germes de la vocation religieuse.
Le 9 mars 1758, Marie-Élisabeth Pélissier entrait, en qualité de postulante, au couvent du Saint-Sacrement de Bollène. Le 20 juin, elle y recevait le saint habit des mains du doyen de la collégiale, official de l’évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux, Messire Jean-Pierre de Guilhermier. Elle se consacrait définitivement à Dieu le 25 juin 1759, en présence de son père, de son frère et de plusieurs autres de ses parents. Elle reçut le nom de Sœur Théotiste du Saint-Sacrement.