24 novembre 2017 veillée vendéenne à La Tourlandry animée par Dominique Lambert, foyer Saint-Vincent à partir de 20h.

jeudi 10 novembre 2016

La mieux aimée, un film d'André Mallard.

Nous avons pu, le mercredi 8 novembre à Saint-Jean-de-Monts, assister (à 14h30), à la projection, au Ciné-Monts, du film La mieux aimée, tournée en 1961, du regretté cinéaste fontenaisien, André Mallard. Adapté du récit très romancé de Joseph Rouillé (nous l'avons connu comme président des Ecrivains de Vendée), La Mieux Aimée des amazones de Charette, était interprétée par les talentueux comédiens de la troupe, Les amis du théâtre de Challans. Le metteur en scène avait voulu que les acteurs du film soient ceux de Challans. Bien entendu le film a vieilli et M. Mallard qui le finança en partie de ses propres deniers fut obligé de travailler à l'économie. Malgré tout ce film ne manque pas d'intérêt. Il contient de très belles scènes servies par d'excellents interprètes. La charmante Nicole Bonnin (madame Pierre Croizé), joue une très probable comtesse de La Rochefoucauld. L'ayant retrouvée, après la projection du film, dans une brasserie, nous avons pu nous entretenir un moment avec elle. C'est son mari, Pierre Croizé (décédé en 1972) qui lui donnait la réplique en interprétant François-Athanase Charette de La Contrie. Augustin Traineau, bijoutier à Challans (décédé en cette même ville quatre mois après Pierre Croizé), interprétait avec brio le fameux Jean Thomazeau, "un gars solide de trente ans, moitié paysan, moitié  bourgeois", nous dit Lenotre, et protecteur de Marie-Adélaïde de La Touche-Limouzinière, épouse du comte Pierre-Marie de La Rochefoucauld.

Remercions la cinémathèque de la Roche sur Yon, dépositaire des œuvres d'André Mallard, qui a bien voulu prêter  La mieux aimée ("la préférée", disait Lenotre) pour la faire connaître aux amoureux de la vieille Vendée.

La Grand' Guerre de Vendée par Joseph Rouillé
avec envoi de l'auteur
On sait qu'André Mallard a également réalisé, d'après un scénario de Charles Coubard, Vendée 93, un long métrage en couleur qui eut un franc-succès. Le tournage commença le 1er septembre 1957 à Antigny et la première projection eu lieu le 25 octobre 1959, à la salle paroissiale de la même commune, "devant une population enthousiaste".

Vendée Militaire


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire