Le numéro 127 de Savoir chez vous d'ici une dizaine de jours...

dimanche 19 novembre 2017

Une bonne nouvelle pour les férus de la chouannerie

A l'histoire de la chouannerie du craonnais autrement dit de la chouannerie segréenne, il manquait un grand livre sur le général Marie-Paul-Alexandre-César, vicomte de Scépeaux, né à Angers, le 19 septembre 1768 et mort dans la même ville, le 28 octobre 1821. Sa vie commence par un mystère. Pourquoi les prénoms Alexandre-César ne figurent pas sur son acte de naissance ? 
Seigneur du Boisguignot aujourd'hui Bois-Guinot, à Bécon les Granits, il était le beau-frère de Charles de Bonchamps qui ne fut jamais marquis. Après avoir combattu dans l'armée de ce dernier, il traversa la Loire, en octobre 1793, avec l'armée vendéenne. A partir de 1794, il sera l'un des organisateurs de la chouannerie dans le segréen et en prendra le commandement après la mort de M. Guillaume de Sarrazin.

Sa vie, un véritable roman, paraître très prochainement aux Editions Pays et Terroirs. Sous la plume étincelante d'un spécialiste de la rive droite de la Loire, M. Tanneguy Lehideux. Il apportera une contribution importante à l'histoire des insurrections de l'Ouest. Signalons cependant une biographie de ce personnage par M. de La Villebiot, biographie restée inédite. N'oublions pas non plus les notes si précieuses de M. Arthur du Chesne.

Scépeaux, petit homme par la taille, maigre et " de mince apparence ", mais d'une agilité extraordinaire, d'une adresse à cheval que rien ne surpassait, a laissé dans le pays de Segré, comme le fameux général d'Andigné, un souvenir encore très présent dans la mémoire collective de cette région. Un ouvrage a lire absolument.

D.L.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire