Notez le 5 octobre 2019 dans vos agendas, date de notre prochaine journée vendéenne.

mardi 29 août 2017

Histoire : bataille d'experts aux portes du quartier général de Stofflet

La Croix Verte 
Mais enfin, où se trouvait donc le quartier général de Stofflet durant la guerre de Vendée (1793-1794) à Maulévrier ? Une récente polémique oppose deux thèses. Il y a les tenants de la tradition orale qui placent le QG du généralissime au n° 14 de la rue du Commerce. Et ceux qui s’en tiennent aux archives écrites et le placent aux n° 8 et 10 (maison recouverte de vigne vierge) de cette même rue.

Le 28 juillet, « Le Courrier de l’Ouest » a relaté la dépose d’une plaque signalant à Maulévrier depuis 1996, l’ancien emplacement présumé du quartier général de Stofflet. Il s’agissait pour les promoteurs de cette initiative, l’association Vendée militaire, d’installer à sa bonne place la signalétique. Dans notre édition du 3 août, André-Hubert Hérault est revenu sur cet événement en contestant le nouvel emplacement au prétexte que la tradition orale l’a toujours situé ailleurs.

Une réponse qui ne satisfait pas Patrice Lefort. Maulévrais également et très attaché au patrimoine de sa commune, il rappelle qu’une étude jusqu’à présent jamais contestée et même validée par la commune, place le fameux QG dans l’ancienne auberge et maison de la Croix Verte aux n° 8 et 10 rue du Commerce. Cette maison a été bâtie en 1767 par le comte Colbert.

Pour Patrice Lefort et Dominique Lambert, président de l’association Vendée militaire, « il n’y a jamais eu de quartier général au n° 14 » qui abrite aujourd’hui une charcuterie. « Cette demeure appelée à tort maison Fonteneau, était à l’époque occupée par la famille Chanlouineau » et « elle ne menaçait pas ruines » pas plus qu’elle n’a été détruite en 1912. « Cette bâtisse du XVIIIsiècle est toujours à sa place. Elle a simplement été rehaussée en 1912 », ajoute le conseiller en patrimoine ancien.


Xavier MAUDET 
Extrait du Courrier de l'Ouest du  29 août 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire